Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Enquêtes > SENIORISATION DES INTERNES : PLEBISCITE POUR DES ORGANISATIONS VERTUEUSES

SENIORISATION DES INTERNES : PLEBISCITE POUR DES ORGANISATIONS VERTUEUSES

Enquêtes du Mardi le 22 janvier, 2019

Le SNPHARE a présenté, lors de son assemblée générale du 11 janvier 2019, en présence de journalistes de la presse médicale, les résultats d’une enquête sur la séniorisation des internes en anesthésie-réanimation. Nous regrettons que les résultats aient été dévoyés de manière erronée et tendancieuse dans Hospimedia, laissant planer le doute sur la qualité de la formation des internes d’anesthésie-réanimation et sur un sur-risque pour les patients.


Il a été pourtant précisé dès le début de la présentation, que les chiffres devaient être utilisés avec précaution, notamment pour les résultats concernant les internes : ceux-ci ayant été très peu nombreux à répondre, les résultats ne peuvent être réputés représentatifs. La formation de nos internes est une formation d’excellence, alliant théorie et compagnonnage, avec une autonomisation progressive en fin de cursus. Il est regrettable que la réglementation ne prévoie pas de seniorisation des gardes en CHU, comme l’arrêté de 1995 le permet dans les hôpitaux non-universitaires. Notre enquête, malgré ses biais statistiques, a montré que les incidents graves restent rares, et que les internes ont un recours à un médecin expérimenté dans la très grande majorité des cas. Toute autre conclusion sur la formation des internes ne saurait être valable.

Dans la réforme du 3ème cycle, la dernière année d’internat devient la « phase de consolidation », les internes devenant des « docteurs juniors ». Les premiers docteurs juniors en anesthésie-réanimation arriveront en novembre 2021. Si, actuellement, les modalités de recours, de responsabilité médico-légale ou de rémunération restent à préciser, il existe dans de nombreux établissements des organisations vertueuses qui doivent servir de modèle.

  Décret no 2018-571 du 3 juillet 2018 portant dispositions applicables aux étudiants de troisième cycle des études de médecine, d’odontologie et de pharmacie


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Le rapport qui pique
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER