Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > SEGUR DE LA SANTE ET PERMANENCE DES SOINS : QUAND L’ÉTAT « OUBLIE » LA PRISE EN CHARGE DES USAGERS EN SITUATION D’URGENCE

SEGUR DE LA SANTE ET PERMANENCE DES SOINS : QUAND L’ÉTAT « OUBLIE » LA PRISE EN CHARGE DES USAGERS EN SITUATION D’URGENCE

Communiqués de presse du Lundi le 03 août, 2020

Le Ségur de la Santé s’est conclu sur un simulacre de réussite gouvernementale. Le chantier de l’attractivité hospitalière a été éludé, traité sur un aspect quasi-exclusivement financier – et encore. L’activité d’urgence des établissements – que ce soit dans les services d’urgence, au bloc opératoire, en maternité, dans les services d’hospitalisation, en radiologie, dans les laboratoires… - souffre d’un manque cruel de reconnaissance : absence de reconnaissance du temps travaillé, insuffisance et inéquité de reconnaissance financière du travail, absence de reconnaissance de la pénibilité de ce travail…

Lire le communiqué de presse ci-dessous


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER