Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > RECLASSEMENT DES PRATICIENS HOSPITALIERS, QUAND UNE MESURE D’ATTRACTIVITE DEVIENT LA GOUTTE QUI FAIT DEBORDER LE VASE

RECLASSEMENT DES PRATICIENS HOSPITALIERS, QUAND UNE MESURE D’ATTRACTIVITE DEVIENT LA GOUTTE QUI FAIT DEBORDER LE VASE

Communiqués de presse du Lundi le 07 décembre, 2020

RECLASSEMENT DES PRATICIENS HOSPITALIERS, QUAND UNE MESURE D’ATTRACTIVITE DEVIENT LA GOUTTE QUI FAIT DEBORDER LE VASE

Le plan Investir pour l’Hôpital et le Ségur de la Santé avaient, entre autres, pour but d’améliorer l’attractivité des carrières hospitalières. Par une mécanique non compensée par les mesures Ségur, les décrets pour l’attractivité du 28 septembre 2020 et le décret à paraître fin janvier sur les modifications de grilles d’échelon conduisent à la perte relative de 4 années d’ancienneté pour les praticiens hospitaliers nommés avant 2020, et à une arrivée en fin de grille au-delà de l’âge de la retraite !

Lire le communiqué de presse ci-dessous


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER