Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > Pacte de refondation des Urgences : le SNPHARE réagit

Pacte de refondation des Urgences : le SNPHARE réagit

Communiqués de presse du Mercredi le 11 septembre, 2019

Le SNPHARE constate avec une grande déception que ce plan manque totalement d’ambition. Les mesures annoncées sont bien trop timides, et restreindre le problème de l’hôpital public à la crise des urgences est une erreur : nous le répétons, on ne guérira pas les urgences si on ne soigne pas l’ensemble de l’hôpital.
Le SNPHARE est consterné par cette réforme à budget constant qui jette un sérieux doute sur sa faisabilité. Alors que tous les services connaissent des difficultés, lesquels va-t-on sacrifier au profit de la filière de soins des urgences ? Alors que les personnels, particulièrement les médecins, quittent le système hospitalier tant à cause des conditions de travail que de l’impression de ne pas être rémunéré à hauteur de leurs compétences et responsabilités, et de la pénibilité liée à la permanence des soins : où est le choc d’attractivité, que nous attendons depuis déjà trop longtemps ?
Le SNPHARE regrette le très faible intérêt porté à l’aval des urgences, réduit à la gestion de lits, rendue de plus en plus compliquée du fait de la diminution continue de leur nombre. Il est indispensable d’inverser immédiatement cette tendance et de réouvrir les lits fermés sans logique médicale ! Communiqué de presse du mercredi 11 septembre 2019
L’hôpital public craque.Travailler dans ces conditions, constater chaque jour qu’on ne fait pas du bon travail pour les patients va à l’encontre des raisons qui nous ont fait choisir ce métier.
Sans perspective d’un meilleur avenir, le mouvement de grève des urgences risque de s’étendre rapidement aux personnels médicaux, dans tout l’hôpital.
Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, les propositions du SNPHARE pour l’Hôpital Public sont sur votre bureau.
Nous attendons toujours la date du rendez-vous au ministère promis au début de l’été : nous demandons à vous rencontrer très rapidement. Il en va de la santé de nos concitoyens, il en va de l’avenir de l’Hôpital Public.

 


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER