Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > L’INQUIÉTUDE GRANDISSANTE DES HOSPITALIERS

L’INQUIÉTUDE GRANDISSANTE DES HOSPITALIERS

Communiqués de presse du Mercredi le 09 juin, 2021

L’INQUIÉTUDE GRANDISSANTE DES HOSPITALIERS

Communiqué de presse du 8 juin 2021

Ce 15 Juin un grand rassemblement est organisé par les organisations syndicales représentatives du monde hospitalier et avec elles l’union des collectifs et des représentations des usagers pour dénoncer l’aggravation des inégalités sanitaires en France.

LE SNPHARE SOUTIENT LA MOBILISATION DU 15 JUIN 2021 POUR L’HOPITAL PUBLIC

Les praticiens hospitaliers, et avec eux les jeunes médecins qui voient comment ils seront traités dans l’avenir s’ils font le choix de l’hôpital public sont déçus. Ils se sentent finalement punis de leur investissement dans cette crise sanitaire qui a commencé bien avant l’épidémie de Covid.

Leur métier est dégradé par des politiques de santé publique de plus en plus restrictives, des décisions administratives de plus en plus déconnectées de la réalité et une charge de travail impactée par le dépouillement du système en personnels, en lits et en matériel.

Le SNPHARE rappelle que les praticiens hospitaliers sont en grève illimitée des soins urgents et non urgents depuis le 11 janvier 2021 pour être entendus sur la perte de 4 ans d’ancienneté dans leur carrière instaurée par le Ségur de la Santé. Cette grève est peu visible car leur présence à l’hôpital est indispensable en ces temps de crise sanitaire ayant pour effet secondaire de retarder la prise en charge des patients.
Il faut saluer leur conscience professionnelle.

Si le Ministre de la Santé a reçu Action Praticien Hôpital, intersyndicale qui unit Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, l’incompréhension persiste sur l’urgence de rétablir une vraie attractivité pour les carrières hospitalières par la récupération des 4 ans d’ancienneté perdus, la valorisation de la permanence des soins, l’amélioration des conditions de travail et l’instauration d’une vraie démocratie dans la gouvernance de l’hôpital.

Le SNPHARE attire l’attention sur la fermeture de nombreux services et de nombreuses lignes de la permanence des soins – les « urgences » générales et spécialisées - par manque de médecins, et avec elles la disparition de l’accès aux soins pour tous ainsi que la perte d’attractivité de beaucoup de territoire.

Le SNPHARE alerte le Ministre de la Santé : sans une vraie reconnaissance de l’énergie déployée par les hospitaliers pour sauver l’hôpital public et maintenir une offre de soins pour tous, il ne pourra plus garantir la qualité et la sécurité de la prise en charge de nos concitoyens à toute heure du jour et de la nuit.

Le Ségur démarrait il y a un an : trop peu d’avancées ont été obtenues pour l’hôpital public depuis.

Le SNPHARE soutient le mouvement de mobilisation unitaire du 15 juin 2021 pour qu’un point d’arrêt soit mis à la destruction de notre hôpital public source de sécurité et d’équilibre sanitaire dans tous les territoires.


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER