Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > Le SNPHARE apporte tout son soutien au mouvement des urgentistes qui étaient en grève aujourd'hui mardi 2 juillet 2019.

Le SNPHARE apporte tout son soutien au mouvement des urgentistes qui étaient en grève aujourd'hui mardi 2 juillet 2019.

Communiqués de presse du Mardi le 02 juillet, 2019

Le malaise profond des soignants dû à l'engorgement des urgences est le reflet du dysfonctionnement global du système de soins dans notre pays. Comme l'avait montré dès 2015 le rapport Graal, le nombre de passage aux urgences a plus que doublé ces vingt dernières années. Le désengagement de la médecine libérale de la permanence des soins ne laisse pas d'autre choix aux gens que d'affluer aux urgences parce qu'ils ne trouvent plus de médecins en ville. L'étranglement budgétaire de l'hôpital et le sacro-saint "virage ambulatoire" ont conduit à des suppressions de lits et de personnels. La T2A participe à l'individualisme des pôles hospitaliers préférant garder leurs lits pour des patients plus "rentables" que ceux des urgences. L'aval des urgences est de ce fait complètement obstrué.  Comme le dit le Pr Riou dans Libération, les urgences se transforment en "couloir de la honte" et les médecins en "Sisyphes malheureux", éternellement condamnés à chercher des lits pour placer leurs patients dont personne ne veut. Pour toutes ces raisons, les services d’urgences peinent à recruter des praticiens et des personnels soignants de manière stable.
 
La prise en charge de nos concitoyens est mise en danger, non par manque de compétences, mais par manque de moyens humains et financiers.
 
Les annonces du gouvernement pour éteindre l'incendie sont à ce jour ridiculement étriquées.

  • Le SNPHARE est particulièrement concerné par les urgences et la permanence des soins. Il a déjà fait à maintes reprises des propositions pour remédier aux grandes difficultés des urgences, indissociables des difficultés de l’hôpital tout entier.
  • Le SNPHARE soutient les services d’urgences en grève et a déposé des préavis de grève dans plusieurs établissements.
  • Le SNPHARE demande à être auditionné par la mission sur les urgences hospitalières confiée au Pr Pierre Carli et au député Thomas Mesnier. Le SNPHARE restera très vigilant sur les mesures qui seront proposées par leur rapport.
  • Le SNPHARE demande, une nouvelle fois, des mesures d’urgence pour les urgences. Il en va de la santé et de la qualité des soins donnée à nos concitoyens.

Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER