Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > GRÈVE DU 17 DÉCEMBRE

GRÈVE DU 17 DÉCEMBRE

Communiqués de presse du Lundi le 16 décembre, 2019

COMMUNIQUE DE PRESSE du 16 décembre 2019
 
Un mouvement de grève nationale est organisé le 17 décembre 2019 pour défendre et sauver l’hôpital public, auquel s’est rajouté une manifestation nationale contre la réforme des retraites.
 
Le SNPHARE a déjà exprimé sa grande déception concernant le « grand plan de sauvetage de l’hôpital public » dévoilé le 20 novembre 2019 par Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Monsieur Édouard Philippe, premier ministre. Ces mesures homéopathiques ne répondent en rien aux demandes exprimées par l’ensemble des personnels hospitaliers, médecins, paramédicaux, administratifs.
 
Jour après jour, nous apprenons le départ de nos collègues vers d’autres cieux plus attractifs pour pratiquer la médecine qu’ils ont apprise. Les internes ne veulent plus du métier dans les conditions dans lesquelles nous sommes contraints à l’exercer, et rejoignent le mouvement de grève.
 
Rien n’a avancé depuis le 14 novembre pour l’attractivité de l’hôpital public pour les médecins hospitaliers : ni sur les conditions de travail, ni sur les rémunérations.
 
Le SNPHARE déplore également une réforme des retraites défavorable à l’ensemble de nos concitoyens, et notamment aux médecins hospitaliers, lesquels ont été exclus de la concertation, alors que les pensions retraite ont été amputées de 30 % depuis 2008 et que la pénibilité n’a jamais été prise en compte.
 
Le SNPHARE a déposé un préavis de grève des soins urgents et non urgents pour le mardi 17 décembre 2019.
 
Le SNPHARE appelle les praticiens à manifester à Paris et en province pour leur avenir professionnel et pour l’hôpital public.

Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER