Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > Communiqué de presse du 10 février 2020 : préavis de grève

Communiqué de presse du 10 février 2020 : préavis de grève

Communiqués de presse du Lundi le 10 février, 2020

Le SNPHARE a déposé un préavis de grève des soins urgents et non urgents
pour le vendredi 14 février 2020.

 
Si le constat que l’hôpital public est malade est désormais consensuel, force est de reconnaître que le traitement n’est pas adapté : les mesures « Investir pour l’hôpital » de Mme la Ministre des Solidarités et de la Santé ne répondent en rien au manque cruel d’attractivité de l’hôpital public pour les personnels soignants, paramédicaux et médecins : rémunérations, conditions de travail, réouvertures de lits, refinancement de l’hôpital, gouvernance… le compte n’y est pas du tout, et les discussions en cours sur la modernisation du statut de PH éludent toutes les questions essentielles !
 
Les praticiens hospitaliers ont choisi de travailler à l’hôpital public, pour ses valeurs de service public ouvert à tous et à toute heure, pour son travail en équipes multiprofessionnelles et multidisciplinaires, pour sa capacité d’innovation et de recherche. Constatant la dégradation de leurs conditions de travail, qui induit une mise en danger des patients, ils ont plus que jamais à cœur de retrouver l’hôpital public qu’ils ont connu et aimé.
 
Le SNPHARE appelle tous les praticiens hospitaliers à rejoindre les rassemblements organisés en province et à Paris avec les personnels paramédicaux, administratifs et les usagers, pour manifester leur attachement à l’hôpital public et demande d’urgence un plan ambitieux et efficace de sauvetage : pour les personnels, pour les patients.
 


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER