Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqués de presse > CE NOUVEAU QUINQUENNAT VOUS OBLIGE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

CE NOUVEAU QUINQUENNAT VOUS OBLIGE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Communiqués de presse du Lundi le 25 avril, 2022

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 25 Avril 2022

CE NOUVEAU QUINQUENNAT VOUS OBLIGE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Monsieur le Président de la République, votre programme annonce un engagement pour une « refondation en profondeur de notre système de santé ». Votre bilan du quinquennat précédent revendique une revalorisation historique des rémunérations des professionnels de santé, et un investissement massif pour l’hôpital.

Le SNPHARE porte un regard plus mitigé : aujourd’hui l’hôpital est exsangue. Les soignants sont épuisés, les jeunes ne veulent plus y travailler, et les plus expérimentés le quittent.

Malmenés injustement depuis HPST instituant l’hôpital entreprise dépendant de la sacro-sainte activité et de sa productivité laissant de côté la valeur non financière de l’acte de soin, les soignants sont dans la rue depuis 2019 pour dénoncer leurs conditions de travail devenues insupportables. Leurs efforts surhumains et leur cohésion a permis de prendre en charge toutes les victimes de la pandémie au prix de leur épuisement physique et moral et parfois même de leur propre contamination par manque de moyens. Le Ségur et ses promesses du « monde d’après » a cristallisé les ressentiments devant le manque d’écoute du gouvernement. La réforme du statut de praticien hospitalier en est le dernier exemple.

Les revalorisations du Ségur n’ont pas suffi à restaurer l’attractivité des carrières hospitalières, après un gel des salaires depuis 12 ans, et la spirale infernale de dégradation des conditions de soins se poursuit.

Le taux de vacance de postes est historique pour toutes les catégories de soignants. Découragement et colère dominent dans un contexte de conditions de travail, de moyens matériels et humains qui ne permettent plus de soigner qu’en mode dégradé. Le sujet de l’hôpital public et de l’organisation du système de santé en France, ont été sortis du débat des présidentielles, en dehors d’un saupoudrage de pseudo-solutions pour les déserts médicaux.

Le SNPHARE est depuis plus de 40 ans engagé et force de proposition pour un système égalitaire et universel qui donne aux hospitaliers le temps de soigner.

Le SNPHARE attend des réponses dès aujourd’hui quant aux attentes des praticiens hospitaliers, maillon essentiel du système de santé hospitalier

  • La permanence des soins et la santé de ceux qui l’assurent
  • La pénibilité et la qualité de vie et du travail
  • La démocratisation de la gouvernance
  • La valorisation de l’acte intellectuel du soin

Enfin un signal fort envers l’ensemble des praticiens hospitaliers est celui de la correction de l’erreur du reclassement post Ségur des praticiens hospitaliers nommés avant 2020.

Le SNPHARE vous enjoint de toute urgence de réanimer un dialogue social constructif, et non de façade, sans lequel il n’est de démocratie pour préserver des soins de même qualité, égalitaires et éthiques en tout point du territoire.

 

Lire également le CP de notre intersyndicale Avenir Hospitalier / APH : ICI 


Télécharger le PDF
Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Projet du SNPHARE
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité

en entrant vos cordonnées ici

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER