Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Grands dossiers > Quelle évolution pour l'hôpital public en 2018 ?

Quelle évolution pour l'hôpital public en 2018 ?

Grands dossiers du Mardi le 04 décembre, 2018

  • Le 20/09/2018, le SNPHARE réagissait au " plan Santé 2022 " dévoilé par le Président de la République le 18 septembre 2018 (lire le communiqué de presse du SNPHARE en cliquant ici).
  • Plusieurs rapports ont servi de support à la rédaction de ce plan, dont celui  d'Aurélien Rousseau sur la transformation des conditions d'exercice des métiers dans la communauté hospitalière.
  • À l’hôpital, nous attendons toujours LE « choc d’attractivité » qui n’apparaît pas dans "Ma Santé 2022 ".

     
  • Concernant la recertification, le SNPHARE se réjouit d’avoir été entendu sur le rôle central des Conseils Nationaux Professionnels (CNP) dans la recertification du rapport du Pr Uzan, et le caractère obligatoire d’un temps de formation – qui jusque-là était seulement un « droit » - d’une durée de 15 à 30 jours par an. La prise en compte des risques psychosociaux est une excellente nouvelle, d’autant que l’équilibre psychique et la bonne qualité de vie au travail ont un impact positif sur la prise en charge des patients. Cependant, ce rapport laisse quelques interrogations. Le SNPHARE a fait des propositions et demande un engagement clair des tutelles sur le temps et les moyens financiers dédiés à cette formation.
    La formation des médecins ne se brade pas, et pour qu’elle soit à la hauteur des espérances du rapport du Pr Uzan, cela implique une augmentation des effectifs médicaux (cf communiqué de presse du SNPHARE du 19/11/2018).

 

Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Le rapport qui pique
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité et rejoignez les 1985 personnes déjà abonnées !

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER