Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateur Elargi

Accueil > Communiqué de presse > Communiqué de presse commun SNPHARE et SNMRH (Syndicat National des Médecins Remplaçants des Hôpitaux)

Communiqué de presse commun SNPHARE et SNMRH (Syndicat National des Médecins Remplaçants des Hôpitaux)

Communiqué de presse du Lundi le 10 septembre, 2018

La rencontre du 6 septembre 2018 réunissant SNPHARE et SNMRH (Syndicat National des Médecins Remplaçants des Hôpitaux) a permis de faire le constat commun du malaise des médecins hospitaliers, concernant les conditions de travail, l’évolution des carrières et les rémunérations, et de l’importance considérable du remplacement qui nuit à la qualité d’une bonne prise en charge des patients par une hétérogénéisation induite au sein des équipes, reflet du dysfonctionnement de ces établissements publics garants d’un accès de soins de qualité pour tous. - L’emploi de médecins intérimaires devrait être l’exception et non l’usage dans les établissements publics de santé, - La notion d’équipe est indispensable au juste soin pour le patient et à la bonne qualité de vie au travail pour les médecins à l’hôpital, - Le statut de praticien hospitalier, pour être à nouveau attractif, nécessite une refonte structurelle : réorganisation du temps de travail clinique et non clinique, fins de carrière, grille salariale à la hauteur du niveau de compétences et des contraintes liées à la permanence des soins, régimes indemnitaires et prise en compte de la pénibilité. Le SNPHARE et le SNMRH demandent un rendez-vous à la Ministre des solidarités et de la santé, pour lui faire part des revendications communes qui contribueront à remédier au malaise de l’hôpital. Ils s’accordent sur le principe d’actions concertées pour défendre l’hôpital public. Contact : Lynda Darrasse, SNMRH : 06 15 36 09 21 Michel Dru, SNPHARE : 06 73 98 08 52 Anne Wernet, SNPHARE : 06 63 83 46 70

Envoyer :
Imprimer :

Commentaires

Nos derniers tweets
Retrouvez-nous sur Facebook
Le rapport qui pique
Abonnez-vous à la newsletter

Ne ratez plus aucune actualité et rejoignez les 220 personnes déjà abonnées !

Victime, Agression, injustice ?

RESTEZ INFORMÉ, INSCRIVEZ-VOUS AU SNPHARE

ADHÉRER